Le modèle Raby

J’ai repris quelques modèles et courants pédagogiques qui m’inspirent dans la réalisation de mes séquences pédagogiques associées aux outils numériques. Cette liste n’est pas exhaustive. Chaque modèle cible des données spécifiques. Je pense qu’ils sont complémentaires et qu’il ne faut pas privilégier l’usage de l’un ou l’autre mais les envisager comme une mallette d’outils complémentaires.

Le modèle Raby

Définition

Le modèle Raby balaye le degré d’intégration des TIC en partant de l’absence totale des outils numériques à leur parfaite utilisation dans un cadre pédagogique. Le centre de ce modèle est l’enseignant. Le modèle se constitue de différents stades. Selon le degré d’implication de l’enseignant, les premières étapes peuvent être sautées (pour y revenir par la suite éventuellement) :

  • la sensibilisation : l’enseignant est en contact indirect avec les TIC présentes dans son environnement personnel et/ou professionnel. L’enseignant a, à ce stade, peu ou pas de contact direct avec les TIC, mais il côtoie, dans son entourage, des personnes qui s’en servent et les apprécient. le stade de sensibilisation sera suivi par le stade de l’utilisation personnelle, de l’utilisation professionnelle ou de l’utilisation pédagogique, selon les motivations qui poussent chaque enseignant à poursuivre son processus d’intégration des TIC.

  • l’utilisation personnelle : ce stade comprend trois étapes. La motivation, la familiarisation et l’exploration-appropriation. À l’étape de la familiarisation, l’enseignant apprend à maîtriser les rudiments techniques, c’est-à dire une connaissance de base de certains logiciels, et non une connaissance technique des systèmes d’exploitation. L’enseignant qui a préalablement entrepris un autre stade (utilisation professionnelle ou utilisation pédagogique), traversera possiblement plus rapidement (ou même évitera) le stade de familiarisation. L’enseignant progresse ensuite vers une étape d’exploration, et avec le temps d’appropriation, pendant laquelle il recherche des informations sur des sujets d’intérêt personnel, communique avec sa famille et ses amis et utilise les outils technologiques pour produire des documents en lien avec ses besoins personnels.

  • l’utilisation professionnelle : lors du stade de l’utilisation professionnelle, l’enseignant traverse une étape de familiarisation plus ou moins longue, puis il parvient au stade de l’utilisation pédagogique et touche à l’usage des TIC à des fins éducatives. C’est durant ce stade que l’enseignant amène ses élèves à utiliser les TIC en classe.

  • l’utilisation pédagogique :

    • une curiosité, un besoin ou une obligation d’ordre pédagogique (motivation) de la part de l’enseignant.

    • Les enseignants qui se sentent obligés d’intégrer les TIC à leur enseignement, sans avoir préalablement entrepris les stades d’utilisation personnelle et/ou professionnelle, peuvent traverser une étape de familiarisation longue et pénible. Durant cette étape, ils apprennent lentement à maîtriser les rudiments techniques. Les enseignants peuvent ensuite engager leurs élèves dans l’utilisation des outils technologiques comme récompense ou occupation.

    • à l’étape de l’exploration, l’enseignant utilise les TIC pour enrichir son enseignement. Il engage ses élèves dans des activités visant l’acquisition, la compréhension et l’application de connaissances. Ces activités permettent aussi le développement de la compétence transversale liée aux TIC.

    • à l’étape de l’infusion, l’enseignant implique ses élèves dans une utilisation ponctuelle et isolée des TIC. L’élève utilise donc les TIC lors d’activités de transmission et de construction de connaissances, proposées par l’enseignant.

    • l’étape de l’appropriation est marquée par une utilisation fréquente et régulière des TIC par les élèves dans un cadre d’apprentissage actif et significatif. Ce type d’utilisation pédagogique se caractérise par une combinaison d’activités de transmission et de construction de connaissances orientées vers la poursuite d’un but.

Annotation

Ce modèle est particulièrement utile pour les personnes relais TICE au sein de leur établissement scolaire. En effet, ce n’est pas tout d’intégrer le numérique dans l’école, encore faut-il arriver à toucher les enseignants. Tenir compte des fragilités et du temps nécessaire à chacun est impératif pour donner du sens à l’intégration TIC dans le milieu éducatif.

Licence Creative Commons
Cette page et les fichiers présents sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.