Cet article sera très court parce que l’astuce que je partage ici est très rapide à mettre en place. Elle s’adresse plutôt à mes compatriotes belges qui utilisent WordPress pour leur blogue ou site internet.

Il se trouve que je suis assez pointilleux : lorsque WordPress m’a demandé à l’installation la langue de mon site, j’ai évidemment indiqué qu’il s’agissait du français de Belgique. Je me suis dit à l’époque que s’il y avait une distinction, c’était qu’une raison devait bien exister quelque part. Cette raison existe probablement, mais j’ai découvert si j’éprouvais une satisfaction à ce que chaque chose soit à sa place, eh bien cela n’aidait pas à ce que les choses tournent rond.

Il se trouve que j’ai à coeur de proposer un site intégralement en français. J’essaye d’ailleurs au maximum de bannir toute expression anglaise de mes textes. Dans cette optique, j’ai donc toujours choisi des thèmes et des extensions réputées pour être intégralement traduites en fançais.

Pendant plusieurs mois, j’ai désespéré parce que mon site s’obstinait à afficher des mots anglais : « comments », « next », etc. Le pire, c’était pour le forum privé qui était intégralement en anglais. J’ai écumé fiévreusement le moindre site qui associait « traduction » et « WordPress ». Pourtant, tout mes paramètres étaient corrects.

Voilà qu’un jour, au détour d’un forum, je lis l’insertion d’un utilisateur qui demande à un autre pourquoi il se fatiguait à paramétrer son site en « français, Belgique ». Dans un premier réflexe un peu animal, je me suis dit que c’était bien un mauvais conseil que de pousser à contourner des balises prévues. Lorsque j’ai passé mon permis moto, il ne s’agissait pas de louper le moindre cône.

Après une nuit d’insomnie dont le fil rouge était cette traduction, le clair de lune m’a incité à abandonner toute précaution. Sur un coup de tête, j’ai donc été dans les réglages de mon site et décidé de modifier la langue en « français, France ».

Quelques secondes après, WordPress me signale que des mises à jour sont disponibles. Docile, je me rends sur la page ad hoc et suis surpris de ne voir aucune mise à jour. Pas acquis de conscience, je fais défiler la page et en bas de page, je vois « traductions disponibles ». Imaginez ! Me voilà transposé un matin de Noël, face au ruban du cadeau qu’il faut déballer. J’ai arraché fiévreusement l’emballage en cliquant sur ce bouton.

Il est parfois des solutions qui sont tellement basiques, qu’on n’y pense même pas. Celle-ci, je ne l’ai vraiment pas vue venir ! Voilà mon site entièrement en français. Le thème et toutes les extensions traduites.

Je ne pense pas que cet article va toucher grand monde, mais si je peux épargner quelques heures d’insomnie ne serait-ce qu’à une personne, j’en serais ravi !


Publié

dans

par

Commentaires

Laisser un commentaire