J’ai lancé mes élèves sur la conception d’objets 3D. Une fois conçus, les objets seront imprimés. Une séance qui est le début de plusieurs autres avec un niveau de complexité allant croissant.

Pour cela, j’ai utilisé la plateforme Thinkercad : gratuite et adaptée à des élèves à partir de 10 ans à mon avis. Bien sûr, avec des explications préalables pour la prise en main.

La création d’un compte en tant qu’enseignant est extrêmement simple et gratuite. Lors de la création du compte, il vous est demandé si vous êtes enseignant, vous répondrez par la positive.

Créer un compte enseignant est très utile, car cela vous permettra de créer un compte pour chacun de vos élèves. Mes élèves se sont donc connectés chacun à leur compte pour réaliser leur porteclé. L’enseignant peut ensuite accéder à chaque création depuis son compte de classe.

J’ai donc lancé un premier défi aux élèves : reproduire un modèle de porteclé. Ici, le modèle est très contraignant, car je veux pouvoir évaluer si les élèves maitrisent certains aspects de la plateforme. Ce porteclé répond à toutes les compétences que je souhaite mettre en œuvre :

  • Ajouter des solides
  • Utiliser le mode perçage
  • Modifier toutes les dimensions
  • Grouper les objets
  • Percer un objet de part et d’autre
  • Incruster un élément
  • Ajouter un élément au-dessus d’un autre

La séance a été un succès : après tâtonnement, les élèves maitrisent la plateforme et ont quasiment finalisé leurs porteclés. Je publierai la photo des porteclés lorsqu’ils seront imprimés.

Je vous partage ci-dessous le contenu du document réalisé pour les élèves. Je pense que cela peut vous servir de tutoriel pour vous-même également. En fin d’article, je vous donne accès à ce document.

Voici quelques exemples de réalisations :

Fabrication d’un porteclé

Pour cela, nous allons utiliser Thinkercad : une plateforme qui permet de réaliser des conceptions 3D en ligne.

Ce qu’il faut savoir

  • Les mesures sont toutes exprimées en millimètre.
Souris contour

Sur la gauche, tu as des outils qui te permettent de changer l’angle de vue et le zoom appliqué. Toutefois, la souris te permet de changer la vue plus facilement :

  • En maintenant la roulette de la souris enfoncé, tu peux déplacer le plateau.
  • En faisant tourner la roulette de la souris, tu peux zoomer ou dézoomer.
  • En maintenant le bouton droit de la souris enfoncé, tu peux modifier l’angle de vue

  • Pour modifier la longueur et la largeur d’une base, tu peux cliquer sur un des carrés blancs qui apparaissent lorsque tu sélectionnes la forme.
  • Tu pourras alors écrire directement la mesure souhaitée en millimètres.

  • La hauteur se modifie en cliquant sur le carré blanc supérieur.
  • Tu pourras alors écrire directement la mesure souhaitée en millimètres.

  • Une flèche noire te permettra de modifier la position de la forme en hauteur : lorsque tu commenceras à déplacer la forme, les mesures apparaitront et tu pourras directement écrire la hauteur souhaitée en millimètres.
  • Des flèches permettent de changer l’orientation de ta pièce.
Souris contour

  • Pour sélectionner plusieurs formes en même temps :
    • Clique dans le vide avec le bouton gauche de ta souris.
    • Maintiens le bouton gauche enfoncé et déplace-toi pour encadrer toutes les formes.

  • Lorsque tu auras sélectionné plusieurs formes, tu pourras alors les regrouper pour transformer ta réalisation en un seul objet.

  • Si tu as regroupé des objets, mais que tu dois modifier un élément précis, tu dois dégrouper.
  • Pour cela, clique sur ton objet et ensuite, choisis l’option « dissocier ».

  • Pour aligner des objets les uns par rapport aux autres, tu peux évidemment simplement les glisser.
  • Mais tu peux aussi sélectionner les objets et ensuite choisir l’outil « aligner ».
  • En faisant cela, tu verras apparaitre des boules noires qui te permettront d’aligner tes objets les uns par rapport aux autres.

Deux options sont disponibles pour utiliser le solide :

  • Le mode solide qui permet de créer un solide que l’on peut prendre en main.
  • Le mode perçage qui permettra au solide de creuser dans des formes déjà existantes.

En haut à gauche, tu as une fonction pour copier et coller : très pratique si tu dois reproduire plusieurs fois la même forme.

Quelques conseils :

  • Avant de démarrer ta conception, tu dois d’abord bien visualiser l’objet que tu souhaites créer. N’hésite pas à faire un schéma à main levée pour t’aider.
  • Il peut être utile de prendre une latte à côté de toi pour mieux visualiser les dimensions de ton objet. Tu peux utiliser des doigts sur les mesures que tu envisages, comme si tu avais ton objet dans ta main.
  • Les détails trop petits ne se verront pas bien lorsque l’objet sera imprimé.
  • Lorsque tu crées ton objet, joue avec le zoom :
    • Au départ, c’est bien d’avoir une vue d’ensemble
    • Ensuite, zoome le plus possible pour bien visualiser les alignements par exemple
    • Utilise différents angles de vue pour voir le résultat de tous les côtés de l’objet.

Création du porteclé

Solides utilisés

Le cube (qui sera transformé en parallélépipède rectangle)

Le cylindre

Dimensions du parallélépipède rectangle

Base rectangle

Longueur : 50 mm

Largeur : 25 mm

Au niveau du solide

Épaisseur : 2,4 mm

Dimensions du cylindre

Base disque

Diamètre : 25 mm

Au niveau du solide

Épaisseur : 2,4 mm

Tu ne dois pas créer ce cylindre deux fois : tu pourras le copier et le coller.

Texte

Il faut choisir l’option « creuser »

La longueur et la largeur sont à choisir en fonction de la taille du prénom.

Attention : il faut penser qu’il faut laisser un espace où il faudra placer le trou d’attache du porteclé

Épaisseur : 1,6 mm

Il faut déplacer le texte en hauteur : à 1 mm de hauteur

Trou de l’attache

Pour réaliser le trou de l’attache, il faut utiliser également un cylindre.

Le trou doit traverser votre porteclé.

Utiliser un cylindre dont l’épaisseur est plus haute que l’épaisseur du porteclé : donc plus haut que 2,4 mm.


Publié

dans

par

Commentaires

Laisser un commentaire