Partage : carnet de cotes

À l’école, nous utilisons un bulletin avec des cotes. Je mets donc en garde au préalable sur l’usage des cotes : il ne s’agit pas d’une finalité en soi. Le travail de l’enseignant consiste à évaluer l’élève en suivant toutes les étapes de l’évaluation, et plus particulièrement en se servant de l’évaluation formative. Pour ma part, j’aime beaucoup les ceintures d’apprentissages où les élèves peuvent évoluer à leur rythme et avec un accompagnement adapté.

Toujours est-il que de nombreuses écoles présentent un bulletin avec des points. C’est un travail rébarbatif et fastidieux et le numérique peut grandement soulager cette tâche pour laisser plus de temps à l’enseignant de consacrer ses efforts à la constructions d’activités qui ont du sens.

Si je vous livre le document dans une version complètement fonctionnelle, le document que je partage ici est tronqué. En effet, nous utilisons Google Education à l’école. Il manque donc un pan important : en effet, j’ai créé des bulletins pour chaque élève. Ces bulletins vont chercher automatiquement toutes les notes d’un élèves : elles sont ainsi disposées dans le bulletin directement au bon endroit. Au delà du temps que cela fait gagner, ce dispositif que j’ai mis en place est particulièrement intéressant dans le sens où les parents et l’enfant ont accès en permanence à ce bulletin. Bien plus que des notes, ce bulletin présente également une page spécifique à l’élève où je prends le temps de décrire ses forces et faiblesses.

Ce que je partage ici, c’est donc la partie « carnet de cotes ». Les liens vers le documents se trouvent en bas de page. Toutefois, je vais prendre le temps d’expliquer quelques éléments importants, notamment pour son utilisation.

Attention, je ne fais pas de service après vente : les fichiers sont entièrement modifiables. À vous de les adapter en fonction de vos besoins.

Pourcentages

Tout d’abord, les cotes sont à insérer en pourcentages. Nous avons choisi les pourcentages parce que cela permet à l’élève de se construire une image clairs de ses résultats. Des totaux différents ne peuvent que semer la confusion. De plus, les pourcentages me permet d’adapter les critères d’évaluation pour chaque élève. Pour un élève ne parlant pas français par exemple, je peux définir une façon de noter différente. Ses résultats se retrouvent dans la même colonne que les autres, mais derrière ce pourcentage se cache une adaptation en fonction de l’enfant.

Différentes feuilles

Le fichier rassemble plusieurs feuilles de calcul. Vous pouvez naviguer de l’un à l’autre à l’aide des onglets qui se trouve en bas du document.

Feuille « Elèves »

C’est la première feuille à utiliser. Elle vous permet surtout d’entrer les noms et prénoms des élèves. Vous ne devez les écrire qu’une seule fois dans cette feuille. En effet, les prénoms sont ensuite automatiquement reportés dans toutes les autres feuilles. La colonne réservée à la date de naissance n’est pas anecdotique puisqu’elle permet de calculer l’âge de chaque élève (voir plus loin).

Feuille « Bulletins »

La feuille des bulletins vous présente un récapitulatif des notes de chaque élève dans les différents cours. Vous ne devez pas y toucher. Bien sûr, au départ, pas de résultats puisque vous n’avez encore rien encodé. C’est à cet endroit que vous voyez l’âge de l’élève calculé en fonction de la date de naissance.

En haut à droit de cette feuille, se trouve un tableau important : la pondération.

Vous pouvez modifier la pondération pour donner plus ou moins d’importance à une matière. Les résultats restent des pourcentages, mais on plus de « poids ». Par exemple, en français, vous pouvez décider que le savoir écrire et le savoir lire sont plus importants que le savoir parler et savoir écouter. Vous auriez donc une pondération de ce genre-ci :

Feuilles des matières

Après la feuille des bulletins s’enchainent les différentes matières. Le fonctionnement est identique pour chaque feuille. Vous retrouvez donc la liste de vos élèves et les colonnes qui vous permettent d’ajouter des résultats. Dans l’exemple ci-dessous, on voit :

  • Que la moyenne se fait automatiquement dans la colonne « bulletin 1 », ensuite « bulletin 2 » pour la période suivante, etc. ;
  • Que les résultats inférieurs à 50% se signalés en rouge ;
  • Que si un élève est absent, il suffit de laisser la case vide : ce n’est pas considéré comme un zéro. Son absence est donc bien prise en compte ;
  • Il n’y a que trois colonnes pour ajouter des résultats. Parce qu’il vous suffit d’insérer une nouvelle colonne pour ajouter des résultats ;
  • Vous pouvez ajouter le titre et la date.

Tout comme pour le bulletin, vous pouvez observer une ligne « pondération ». Encore une fois, il est possible de donner plus ou moins de poids à une évaluation.

Dans l’exemple ci-dessous, j’ai repris les mêmes résultats que dans l’image ci-dessus. J’ai modifié la pondération, cela a donc un impact sur la moyenne de l’élève :

Accès en ligne

Je vous propose une version Excel du fichier : cela vous permet de facilement ajouter le document sur un service de stockage en ligne (Onedrive, Dropbox, Google Drive, etc.). Ces clouds permettent alors de modifier le fichier où que vous soyez, quel que soit l’appareil.

Liens vers les documents

Licence

Licence Creative Commons

Cette page et les fichiers présents sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *