M3 : écrire son prénom

Le temps de lecture estimé pour cet article est de 3 minutes

Une question ou un complément d’information pour les auteurs ?
Rendez-vous sur cette page.
Vous pouvez également nous envoyer vos contributions ici.

Table des matières

Ajoutez un titre pour commencer la génération de la table des matières

Cet article fait partie de la page consacrée aux TICE en maternelle, accessible ici.

Dans mon rôle de référent numérique, j’accompagne progressivement chaque cycle à intégrer le numérique dans leurs pratiques. Ce mois-ci, j’accompagne une enseignante de troisième maternelle. Je vous invite à découvrir d’ailleurs une autre activité expliquée précédemment : l’utilisation du logiciel Gcompris.

Une autre demande de l’enseignante, c’était que les élèves dactylographient leurs prénoms. Comme je l’explique dans la page générale consacrée aux maternelles, il est très important avec les élèves de cet âge de partir d’abord du concret. Cela plusieurs mois que l’institutrice travailler les prénoms de diverses manières. Les enfants sont capables de reconnaitre leur prénom, de l’écrire en imprimé et de reconnaitre des prénoms d’autres enfants de la classe.

Suite à ces séquences de découverte, l’institutrice a habitué les élèves à utiliser des fiches présentant les prénoms sous différentes graphies :

Pour préparer le passage au numérique, nous avons imaginé l’atelier suivant (proposé avec d’autres ateliers en tournante) : les élèves recevaient un clavier imprimé sur une page A3. Les élèves devaient poser des pions ou de la plasticine sur les lettres de leur prénom. Cet atelier a été proposé plusieurs fois, de manière à ce que les élèves s’habituent progressivement à la disposition des lettres.

Pour garder une trace de ce travail, les élèves ont colorié ensuite les lettres du clavier lorsque l’atelier de « manipulation » montrait qu’ils maitrisaient l’exercice.

Lorsque tous les élèves semblaient présenter une certaine agilité dans la compétence ciblée, nous avons mis en place l’atelier. Quelques petites observations préalables :

  • Il faut préparer le document de travail au préalable
  • La disposition des ordinateurs est importante. Les enfants doivent avoir assez de place, et l’adulte doit pouvoir circuler facilement.
  • Nous avons décidé que cela fonctionnerait comme un atelier (toujours dans une tournante d’activités) et que 4 enfants en même temps serait bien suffisant.
  • Je conseille de désactiver le pavé tactile si vous utilisez des ordinateurs portables. En effet, les enfants vont très souvent cogner ou accrocher le pavé avec leur bras, ce qui va causer des actions indésirables à l’écran.

Il existe des logiciels de traitement de texte spécifiques pour les enfants. Vous pouvez vous tourner vers le Cartable fantastique, par exemple ou encore le logiciel Ooo4Kids : tous des logiciels libres.

J’ai opté pour l’utilisation de Word en version en ligne. Cela m’a permis de travailler en collaboration avec l’enseignante pour la construction de fichier de départ. Les élèves ont tous écrit dans le même fichier, de manière a avoir un seul document avec tous les prénoms. Word en ligne est un des outils qui facilite ce travail simultané.

J’ai créé un fichier très simple sous forme de tableau. On aurait tendance à vouloir faire plus de préparation pour avoir un document adapté, mais très sincèrement, les enfants n’ont rencontré aucune difficulté. Les enfants devaient écrire leur nom trois fois.

Voici le document entièrement complété par les élèves :

Pour la deuxième séance, nous avons élevé la difficulté en demandant aux élèves d’écrire le prénom d’autres élèves. Ils tiraient une étiquette au sort dans le bac des prénoms et devaient « simplement » le recopier. Là encore, les enfants se sont vite pris au jeu et n’ont rencontré aucune difficulté. Les séquences préparatoires mises en place par l’institutrice ont été très utiles pour le bon déroulement de l’activité.

Voici le résultat :

Enfin, pour l’étape suivante, nous allons utiliser un site qui propose de s’entrainer l’utilisation du clavier. Des lettres apparaissent et l’utilisateur doit trouver la lettre présentée : les as du clavier. Pour l’instant, je n’ai pas trouvé d’autre site qui propose ce genre d’exercice dans une configuration qui me plait. Ce qui est dommage, c’est que le site alterne les lettres minuscules et majuscules. En soi, c’est un très bon exercice, mais par contre, pour valider la touche, l’utilisateur doit effectivement respecter la casse de la lettre présentée. Ce que les élèves de M3 ne savent pas encore faire.

Fonctions
Référent numérique
Titulaire, 5e et 6e primaire
Webmaster

www.master-robot.be
www.annonciation.be

Le contenu est mis à disposition librement. Il peut être partagé avec mention de l’auteur et du site.

Derniers articles

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :