Les étapes du projet

Public:
Cette activité a été réalisée avec des élèves de 3e et 4e primaire, en 2020-2021.
Durée du projet:
6x 100 minutes + quelques moments de récréation
Objectif de l’activité:
L’objectif final est de représenter le local dans lequel les enfants se trouvent sur Minecraft éducation.
Savoir faire identifiés:

2.1.1 Se situer et situer des objets

2.1.2 Associer un point à ses coordonnées dans un repère (droite, repère cartésien)

2.2.2: Construire des figures et des solides simples avec du matériel varié

3.1.2: Effectuer le mesurage en utilisant des étalons familiers et conventionnels et en exprimer le résultat

3.1.3: Faire des estimations en utilisant des étalons familiers et conventionnels

Artistique:

Emettre des hypothèses et représenter selon son imagination.

Etapes méthodologiques

Ce projet entre dans le cadre d’un travail en cycle avec des élèves de 3e et 4e primaire.
Nous avons 4 périodes sur la semaine préposées aux ateliers en cycle.

Voici les différentes leçons abordées durant ce projet:

1. Représentation mentale

Séance 1 : sur feuille

Les enfants ont réalisé la représentation de la classe sur une feuille blanche.
Après une dizaine de minutes, je leur ai demandé de confronter leur représentation avec les membres de leur groupe. (4 enfants)
Pour la deuxième représentation, je leur explique que l’on doit imaginer que l’on a le pouvoir de voler. Ainsi, nous nous trouvons au plafond, au centre de la pièce. Je leur demande ce qu’ils voient s’ils étaient à cette place.
Ils doivent faire preuve d’imagination.
Je rappelle qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses!

Cette étape est suivie d’une mise en commun par groupe de 4 enfants et ensemble, ils réalisent un nouveau plan de la classe qu’ils présenteront aux autres un peu plus tard.

Nous faisons une mise en parallèle avec les plans incendie de l’école. Que voyons-nous? Quels sont les éléments que nous ne voyons pas sur les plans? Sont-ils importants?

Je n’ai malheureusement pas pris de photos des plans de la classe afin de vous montrer le résultat.

Séance 2: Représentation en 2D & 3D

Les élèves ont montré des difficultés à représenter la classe avec la vue du dessus.
En effet, ils ont dessiné une porte « couchée » sur le sol. Ils ont également dessiné les trousses qui se trouvaient sur les bureaux, les fenêtres,…
C’est tout à fait normal et cela a permis d’oraliser sur le fait que nous n’aurons autant de détails sur notre classe en 3D.

Pour améliorer la représentation d’une image, d’un plan en 3D, nous avons utilisé des cubes de bois ainsi qu’une série de fiches sur la représentation 2D/3D.

Les enfants avaient différentes cartes sur lesquelles ils devaient reproduire la construction proposée.

Je leur ai proposé l’exercice inverse.
Je leur plaçait une construction aléatoire et leur. ai demandé de faire la représentation en 2D.

Cette étape est cruciale dans la représentation mentale des élèves. Ce n’est pas évident de comprendre cette notion.
Il faut vraiment prendre le temps de faire manipuler chaque personne.

Séance 3: Passage aux Lego

La suite des activités fut plus ludique.
J’ai montré, rapidement, comment fonctionne Minecraft Education et expliqué ou fait expliquer le fonctionnement du jeu par les élèves.
Nous empilons différents types de blocs pour réaliser diverses créations.

Pour nous préparer à réaliser la maquette de notre classe, nous allons la reproduire à l’aide de Lego.

Voici une série de photos des différentes constructions réalisées:

2- Réalisation des plans finaux:

Séance 4 : Savoir mesurer des grandeurs

Nous entrons dans le domaine des mathématiques et nous allons devoir mesurer la taille réelle de notre classe ainsi que les différents éléments que nous allons tenter de reproduire sur Minecraft.

Pour ce faire, chaque groupe a reçu un portefeuille de documents représentant les différentes parties de ma classe:

  • le mur côté cour,
  • le mur côté couloir,
  • le mur du fond,
  • le mur du tableau ,
  • la vue du dessus

Les enfants ont ensuite reçu des outils de mesure afin de compléter les différentes informations demandées.
Pour les plus grandes distances, ils ont utilisé un mettre laser ainsi qu’un mètre enrouleur de 8 mètres.

Nous avions préalablement fait un rappel de comment mesurer correctement un segment, un objet,…

A la fin de l’activité (relativement bruyante), nous avons mis en commun toutes les mesures récoltées.

Séance 5: Arrondir les unités et mise à l’échelle

Lors de la dernière leçon avant la construction sur Minecraft, nous avons dû tricher un peu.

En effet, il nous fallait trouver un moyen pour que notre classe aie de bonnes proportions.
Nous avons donc découvert la notion de l’échelle. Ce n’est pas évident pour des élèves de 3e et 4e, mais je trouve qu’ils se sont bien débrouillés.

Nous avons décidé qu’un bloc sur Minecraft, représentait 50 cm en réalité.
Les élèves ont donc construit une échelle de correspondance.

50 cm = 1 bloc
100 cm= 2 blocs
150 cm = 3 blocs

Pour que nos plans soient justes, nous avons donc arrondis nos différentes mesures au multiple de 50 le plus proche.

Cela a pris du temps, et nous n’avons pas réalisé la conversion pour toutes les mesures. Cela n’avait pas de sens. mon objectif ici était qu’ils comprennent le principe.

Par souci de clarté, j’ai proposé une nouvelle version du portefeuille de documents avec toutes les mesures adaptées et la conversion en blocs Minecraft.

3 – Construction sur Minecraft

La dernière partie fut la représentation sur Minecraft de notre école.
Bâtiment que je me suis amusé à construire. Ainsi qu’une pièce annexe dans laquelle j’ai montré aux enfants ce que j’attendais comme résultat, approximatif.

Nous nous sommes donc tous connectés sur une carte participative sur laquelle les enfants ont dû se rendre dans la classe de démonstration.

Dans ce monde, que vous pouvez télécharger ici, vous devez vous rendre dans la classe de démonstration afin d’apprendre à vous orienter.
Lorsque c’est fait, j’ai montré aux élèves les bases de l’utilisation de Minecraft.
Ouvrir l’inventaire, trouver son bloc, le mettre dans la barre d’outils, construire et casser les blocs, voler, monter et descendre,…

Ensuite, ils se sont rendus dans une des parcelles mises à disposition.
Au fur et à mesure des groupes, la carte s’est enrichie de nouvelles classes.
Pour le côté fun, j’ai laissé les enfants choisir les couleurs qu’ils voulaient.

Je vous invite à consulter l’article écrit par Vincent sur l’utilisation de Minecraft éducation ou encore mon article sur les petits trucs qui m’ont permis de mieux gérer ma classe.


Publié

dans

par

Commentaires

Laisser un commentaire