Réaliser une bande dessinée en ligne

Le temps de lecture estimé pour cet article est de 3 minutes

Une question ou un complément d’information pour les auteurs ?
Rendez-vous sur cette page.
Vous pouvez également nous envoyer vos contributions ici.

  • Cet article vient s’ajouter aux différents outils pour la classe que vous trouverez sur cette page.
  • Les outils pour la classe font partie d’une boite à outils multifonctions : lien

Aujourd’hui, je vous présente encore un autre outil pour réaliser des bandes dessinées avec vos élèves. Pour rappel, nous en avons déjà plusieurs fois parlé en vous présentant divers outils. Vous y avez accès ici. D’ailleurs, je décris plus précisément ce que peut donner un projet mené avec les élèves dans cet article.

Présentation

Aujourd’hui, je vous présente une plateforme intéressante et efficace : Comic Strip Maker Online & Free. On ne peut pas choisir un titre plus explicite : tout y est. Vous pourrez donc créer votre propre bande dessinée de façon plutôt intuitive. On peut regretter que le site soit en anglais, mais cela n’empêche pas son utilisation du fait de sa simplicité.

Ce n’est pas un détail, le site ne semble pas contenir de publicité. Je trouve qu’il ressemble beaucoup au logiciel proposé par BNF, mais sans sa lourdeur d’exécution et les bugs d’exportation qui peuvent s’y trouver.

Points positifs

  • Site léger et efficace multiplateforme
  • Pas de publicités
  • Nombreux outils d’édition
  • Présence d’une historique d’édition pour revenir en arrière

Améliorations souhaitées

  • Site en anglais
  • Pas d’export du projet pour être modifié ensuite
  • On ne peut pas créer les cases d’une planche sur le site, il faut l’importer ou utiliser les formats proposés qui sont peu nombreux

Prise en main

  • Dès la connexion au site, vous serez invité à choisir le fond que vous souhaitez utiliser. Plusieurs choix s’offrent à vous : utiliser un fond que vous aurez créé en chargeant le fichier (travail intéressant à réaliser avec les plus grands).
  • Créer un nouveau document et dans ce cas, il vous demandera la taille que vous désirez lui attribuer et vous serez face à un document complètement vierge. Attention : il n’est pas prévu de pouvoir y ajouter des cases soi-même. Je crois que ce mode permet simplement de créer une BD à case unique.
  • Ou enfin, choisir parmi les fonds proposés. Attention, il y a un curseur très discret en dessous des 3 fonds visibles : il permettra de naviguer dans un grand nombre d’agencements disponibles.

Il est surprenant de ne pas se retrouver face à un site qui impose une quelconque connexion. C’est très pratique pour une utilisation avec les élèves plus jeunes. Toutefois, cela implique une chose : il n’est pas possible de reprendre son travail en après l’avoir quitté. Je vous avoue qu’il y a une chose que je n’ai pas comprise : une fonction permet d’ouvrir un projet au format json apparemment. Mais lors de la création, je n’ai trouvé aucune possibilité d’enregistrer son travail dans ce format.

Une fois que vous aurez choisi la façon de commencer votre projet, vous aurez alors accès aux fonctions d’édition centrées en bas de la page :

  • Les stickers permettront d’ajouter toute une série d’objets ou de personnages. La banque d’images proposée est plutôt bien achalandée. En effet, chaque thème proposé permet d’accéder à des sous-dossiers.
  • Vous pourrez choisir le type de bulles. Pas de sous-dossier pour les bulles, mais elles offrent suffisamment de variantes pour y trouver son bonheur.
  • Le module d’ajout des textes est également très efficace. On pourrait presque se perdre dans les 230 polices proposées. On peut évidemment changer également la couleur du texte. La taille se modifier par la suite en sélectionnant le texte : il est alors possible de l’agrandir ou de le diminuer comme on le ferait pour une image. Attention toutefois : un agrandissement trop important rend le texte flou.
  • Au départ, je pensais que l’édition de texte était basique, mais lorsqu’on a inséré son texte, un clic sur celui-ci permet d’accéder à de nombreuses options de mises en forme.
  • Une fonction dessin est présente, mais je conseille de l’utiliser alors avec une tablette, car dessiner à la souris est de l’ordre de l’impossible.
  • Enfin, diverses formes sont à votre disposition

Un menu principal est disponible en haut à gauche. Il vous permettra d’importer vos propres images/photos sous forme d’arrière-plan ou d’objet. Une fonction de sauvegarde est également disponible, mais j’appellerais plutôt cela de l’exportation : vous pouvez exporter l’ensemble de votre projet sous forme d’image finale. Attention, dans ce cas il ne sera plus possible d’éditer votre projet si vous quittez le site.

Conclusion

Pour avoir testé plusieurs outils autour de la bande dessinée, celui-ci est une surprise pour moi. Je ne m’attendais pas à une telle efficacité du fait de sa présentation simple et de sa gratuité totale. Les concepteurs méritent la reconnaissance pour le travail réalisé et la forme qu’ils utilisent pour nous donner accès à l’outil.

Fonctions
Référent numérique
Titulaire, 5e et 6e primaire
Webmaster

www.master-robot.be
www.annonciation.be

Le contenu est mis à disposition librement. Il peut être partagé avec mention de l’auteur et du site.

Derniers articles

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :