Discussion autour de nos pratiques:

Le temps de lecture estimé pour cet article est de 1 minutes

Une question ou un complément d’information pour les auteurs ?
Rendez-vous sur cette page.
Vous pouvez également nous envoyer vos contributions ici.

Lors d’une discussion informelle, comme il peut y avoir en salle des profs, une collègue de 1ère année, Mylène Dorval, me parle de son fonctionnement lors des plans de travail.

Dans notre école, toutes les années, de la maternelle à la 6e primaire, ont mis en place ce mode de fonctionnement qu’est le plan de travail.
Les enfants ont un certain nombre d’ateliers à réaliser et à rendre à une date définie. L’enseignant est à la disposition des élèves pour les aiguiller, les corriger, les orienter.

Depuis quelques temps, nous mettons en place le nouveau programme PARLER, en maternelle et P1 P2.

Ce programme lui demande beaucoup de temps en individuel avec ses élèves. Elle a donc du mal à pouvoir vérifier ce que les enfants ont accompli comme tâche. Souvent, ils doivent manipuler des images, écrire sur feuilles plastifiées,…

C’est alors qu’elle a eu l’idée de se procurer un vieux smartphone doté d’un appareil photo et mis à la disposition des élèves.
Lorsqu’un enfant termine sa tâche, il prend son étiquette prénom, la place à côté de son travail et prend une photo avec le smartphone. Dans sa classe, les enfants ont du mal à le faire seul. Ils sont trop petits, doivent parfois monter sur une chaise, …
Ils ont compensé, seul, en demandant de l’aide à un copain qui clique sur l’appareil pour prendre la photo.

Ma collègue rentre ensuite à la maison avec le téléphone et vérifie le travail accompli plus facilement.


J’ai sauté sur l’occasion de mettre cela en place avec mes 3e année. Ils ont très vite compris ce qu’il fallait faire, savent déverrouiller le smartphone car l’appareil photo est sur l’écran de verrouillage.

Le smartphone utilisé est synchronisé avec une adresse Gmail, me donnant accès à Google Photo, je peux donc facilement les retrouver, sans mélanger avec mes photos privées.
La prochaine étape sera de sauvegarder automatiquement ces photos sur le OneDrive scolaire afin de gagner quelques minutes.

De plus, j’utilise ma caméra HUE pour permettre aux enfants de scanner leur document.
Ces captures de documents sont automatiquement enregistrés dans un dossier sur mon OneDrive scolaire.

Auteur
Martin Goubau

Contact

Fonctions
Référent numérique
Titulaire, 3e primaire

www.master-robot.be
www.saintaugustin.be

YouTube : Mes tutos
Ma boite à outils : Mes outils numériques

Le contenu est mis à disposition librement. Il peut être partagé avec mention de l’auteur et du site.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :