Bande dessinée : travailler le texte dialogué

Le temps de lecture estimé pour cet article est de 5 minutes

Une question ou un complément d’information pour les auteurs ?
Rendez-vous sur cette page.
Vous pouvez également nous envoyer vos contributions ici.

Intoduction:

Avec les élèves de 3eme année, ainsi que ceux de 6eme, nous avons travaillé le texte dialogué à travers le monde de la bande dessinée.

Dans cet article, je vous propose une présentation de ce qui a été réalisé.
En pièce jointe, le plan de leçon initial pour les P3.
La dernière étape a été remplacée par l’utilisation de Book creator à la place de BDNF. En effet, l’application BDNF est trop énergivore et ne convenait pas à mon objectif.

Projet BD en 3e année.

Dans cette leçon, nous allons découvrir ensemble un roman, que nous allons adapter en bande dessinée.

Cet objectif permettra de faire construire par les élèves de courtes phrases afin de construire un texte dialogué sous forme de bande dessinée.

Objectifs:

Travailler les différents domaines en reliant les compétences au thème de la bande dessinée.

Compétences:

Les compétences sont disponibles dans le plan de séquences dans le document en téléchargement.

Méthodologie:

Séance 1 :

Découverte du roman de base : « Sauvons la maitresse »; Nicolas De Hirsching, J.L Besson, éd. Bayard jeunesse, 2013

Lors de cette séance, nous découvrons le roman. Je dispose d’un exemplaire par élève.
Je profite de réaliser mes apprentissages de français depuis ce roman. Analyse de phrases, recherche d’informations,…

Un savoir lire est proposé afin de vérifier la compréhension de la lecture du livre.

Séance 2 :

Découvertes de différentes bandes dessinées et faire ressortir les points communs.

Je propose aux enfants différentes bandes dessinées. Tintin, Cédric, …
Nous observons les éléments communs et découvrons le vocabulaire propre à la bande dessinée.

Séance 3 :

Création contenu :

Lors de cette séquence, nous avions comme objectif de séparer l’histoire du projet en différentes séquences adaptées au nombre de groupes dans la classe.

Nous réalisons une production d’écrits sur papier avec création des dialogues ou des phylactères au cahier d’écriture.

Les élèves utilisent leurs outils pour se corriger.

Chaque jour, nous faisons un nettoyage de texte en projetant, à l’aide de la caméra HUE, les phrases des élèves et corrigeons cela ensemble.

Séance 4 :

La bande dessinée:

Lors de cette leçon, je me suis inspiré d’un livre de mes enfants intitulé: Mon grand bloc: Je crée mes bandes dessinées.

L’objectif de cette séance était double.

1- découvrir l’univers de la bande dessinée, les mots de vocabulaire, les pistes pour créer du mouvement, une suite dans les cases, un mini schéma narratif, les éléments de décors d’une case,…

2- Donner confiance aux enfants dans la réalisation de petits dessins.
Ils se sont rendus compte, qu’il ne fallait pas être « doué » pour réaliser de super petites bandes dessinées.
En 70 minutes, tous les élèves ont réalisé plusieurs mini histoires qu’ils ont pu présenter au reste de la classe.
C’était très drôle.

Voici un extrait du Copyrigth trouvé sur le site de Usborne.

Il n’est pas toujours nécessaire de demander une autorisation.
Les utilisations suivantes, par exemple, ne constituent pas une infraction au copyright :
-recherches et études à titre privé
-enseignement ou examens
-critiques, avis et reportages d’actualité
-utilisation par les personnes malvoyantes et non-voyantes

Il est possible par ailleurs de diffuser en ligne des images ou un enregistrement audio représentant au maximum 25 % d’un livre (ou le premier chapitre dans le cas d’un ouvrage de fiction) sans en demander l’autorisation. 

ance 5 et + :

Numérisation de la bande dessinée:

La dernière phase, la plus longue, est le passage au numérique.
Pour avancer dans le dossier, je me suis occupé de la mise en page sur BookCreator et les enfants n’avaient plus qu’à retranscrire leurs phrases au bon endroit.

(Cela faut partie d’une tâche à réaliser lors des plans de travail.)

A l’heure d’écrire ces quelques lignes, nous n’avions pas encore terminé la retranscription.

Présentation du produit fini:

En cours

Projet BD en 6e année.

Public:

2 classes de 6eme primaire, divisées en 4 groupes d’une dizaine d’enfants.

Durée:

2 séances de 100 minutes (mais il en faut plus.)

Objectifs:

Les enfants seront amenés à réaliser une production d’écrits, en respectant les structures du texte dialogué.
Ils seront amenés à découvrir un logiciel de retouche d’images, comme prévu dans les nouveaux programme du Segec.

Méthodologie:

Séance 0:

J’ai préalablement scanné quelques planches d’une bande dessinée de Ducobu des éditions Le Lombard dans lequel j’ai effacé les bulles de dialogue.

J’ai placé des planches vierges dans le dossier partagé de mon Onedrive, accessible par les élèves de 6eme année.

Séance 1:

utiliser un logiciel de traitement d’image, libre de droits. Gimp.

Lors de cette première séance, j’ai expliqué le projet aux élèves et leur ai montré les différentes étapes nécessaires à la réalisation de celles-ci:

1- Découvrir le logiciel GIMP:

Ici, nous avons découvert, rapidement, les différentes parties de la fenêtre de Gimp.

2- Découper la planche en cases.

Ensuite, nous nous sommes attardé sur l’outil sélection rectangulaire.

Pour faciliter le travail, nous avons appris quelques touches de raccourcis clavier:

  • Ctrl + c = copier la zone sélectionnée.
  • Ctrl + v = coller la zone sélectionne.
  • Ctrl + Maj + v = coller la zone copiée comme nouvelle image.

Dans notre cas, nous avons besoin de séparer notre planche de bande dessinée en plusieurs cases individuelles. Nous devons donc utiliser la combinaison Ctrl + Maj + v

Le travail n’est pas facile au début pour les élèves, mais après quelques manipulations, ils ont compris le principe.

3- Enregistrer les images en png.

Maintenant que nos cases ont été séparées, nous allons enregistrer nos images sur notre ordinateur, afin de pouvoir, le cours suivant, les importer dans notre livre sur Bookcreator.

Sur notre image, cliquer sur:

  1. Fichier
  2. Exporter
  3. Sélectionner le dossier,
  4. Inscrire le nom du fichier
  5. cliquer sur exporter (2 fois car une seconde fenêtre s’ouvre avec des réglages à faire. Personnellement, je n’y touche pas.)

Nous pouvons raccourcir les étapes 1 et 2 en combinant les touche Ctrl + e (Attention, comme je suis sur un Mac, la touche indiquée sur l’image est la combinaison mac)

Astuce:

Gimp est un peu compliqué dans la partie « navigateur de fichiers ».
Personnellement, j’ai fait enregistrer toutes les images dans le dossier « mes documents », puis les élèves les ont déplacés dans leur propre dossier de travail, dans notre espace de collaboration Onedrive.

4- Création de la bande dessinée

Pour ce faire nous nous rendons sur le site Bookcreator.com et nous nous connectons à la bibliothèque de l’école. Préalablement créée par mes soins.

J’en parle dans cet article.

A nouveau, je fais le tour de présentation du logiciel avec les élèves, et leur montre les différentes étapes d’importation des images, des bulles, de la modification des texte,…

Ensuite, je les laisse réaliser leur production d’écrits.

Pour ce faire ils ont, évidemment, accès à leurs outils de correction. Dictionnaire, Eurêka, référentiels,…

Si vous désirez en savoir plus sur Book creator, je vous invite à lire cet article préparé par les référents du Segec.

Pendant plus d’une heure, les enfants ont importé leur images, les ont disposées à leur convenance et ont écrit leurs phrases.

Maintenant, il ne reste plus que la phase de correction de leur premier jet, qui elle, sera réalisée avec leur titulaire, lors des plans de travail.

Voici le premier jet de certains des élèves

Reportage photo:

<a href="http://<a href="https://fr.freepik.com/vecteurs/fond">Fond vecteur créé par starline – fr.freepik.comimage d’entête

Auteur
Martin Goubau

Contact

Fonctions
Référent numérique
Titulaire, 3e primaire

www.master-robot.be
www.saintaugustin.be

YouTube : Mes tutos
Ma boite à outils : Mes outils numériques

Le contenu est mis à disposition librement. Il peut être partagé avec mention de l’auteur et du site.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :